Comment réussir à rénover vos meubles avec un outil rotatif Dremel 

La rénovation d’un meuble n’est pas une tâche à la légère. En effet, c’est un exercice qui nécessite de suivre un certain nombre de points précis. De l’outil utilisé à la méthode employée en passant …

La rénovation d’un meuble n’est pas une tâche à la légère. En effet, c’est un exercice qui nécessite de suivre un certain nombre de points précis. De l’outil utilisé à la méthode employée en passant par les différentes postures à adopter, tout est à prendre en compte. Cet article vous en dit plus à propos de la rénovation d’un ancien meuble.

Faire un nettoyage

Avant toute chose, si votre meuble est un tant soit peu encrassé, il est nécessaire de le nettoyer. Pour ce faire, vous devrez vous munir soit d’un aspirateur, d’une brosse ou encore d’un chiffon humide. Toutefois, si votre meuble n’est pas trop stable, vous pouvez sauter l’étape du nettoyage et passer au ponçage.

De même, le ponçage nécessite d’avoir la gamme d’outils adéquate. À cet effet, découvrez les avis des outils Dremel ici. Par ailleurs, il arrive souvent que les meubles anciens soient recouverts de papier adhésif pour les protéger. Pour retirer facilement ce papier adhésif, servez-vous d’un décapeur thermique.

Réaliser le ponçage

Si l’étape du ponçage est d’envergure dans la rénovation d’un meuble ancien, le choix du grain du papier à poncer l’est tout autant. En effet, vous ne devez pas vous ruer sur votre ponceuse avec n’importe quel papier à poncer. De ce fait, il est recommandable que vous alliez d’un grain petit à un grain élevé.

De cette façon, vous éliminez en un premier temps les irrégularités présentes sur le bois avant de lisser ce dernier en un second temps. Toutefois, si vous envisagez de repeindre votre meuble, choisissez un grain 120 avant d’appliquer la sous-couche.

Refaire la peinture

Bien qu’il existe une panoplie de peintures recommandées pour la rénovation de vos meubles, bien d’autres peintures peuvent être utilisées. Pourvu que ces dernières soient adaptées au support à repeindre.

Par ailleurs, dans tous les cas, vous devez noter que comme pour le ponçage, il y a un sens pour appliquer la peinture. Il convient en effet de croiser. Lorsque vous réalisez la peinture de votre meuble, préférez les couches fines à celles épaisses. Toutefois, le choix du pinceau est également important. De ce fait, si vous utilisez par exemple une peinture acrylique, optez pour des pinceaux à poils.

Réaliser une bonne finition

Une fois que vous avez repeint votre meuble, il s’en suit la question de la finition. S’il s’agit par exemple d’une table, le plateau sera plus utilisé. En fonction de cela, il est préférable que vous optiez pour un vernis mat qui ne modifiera pas l’aspect de votre peinture.

Néanmoins, s’il s’agit d’une armoire, de toute évidence moins sensible aux coups et aux traces qu’une table, vous pouvez vous passer du vernis. À l’inverse, si le meuble est très sollicité, et exposé aux projections d’eau, vous devrez appliquer un vernis extrêmement résistant. Dans ce cas, le vernis marin serait l’idéal.

En somme, la rénovation d’un meuble ancien nécessite plusieurs précautions. Il est nécessaire de se munir du matériel adéquat et de faire selon la bonne méthode.

Laisser un commentaire